Aventures serosiennes

Problèmes de cadrage

- , Qos, parangon de l’Ordre Maalirni

30 Umbersong 1465 TS

Ce serait un euphémisme de dire que les dernières vingt-quatre heures ont été désastreuses pour la sécurité de Myth Nantar. Les pièces de la Glace sashélane enfin réunies auraient pu nous fournir un atout considérable contre la menace extérieure des aboleths de Xxiphu, mais c’était sans compter sur la présence discrète d’une menace intérieure peut-être aussi grande.

Les quatre fragments de miroir ont été apportés à la salle du Conseil avec tout le sérieux et le protocole approprié à ce genre de cérémonie dominée par les elfes. C’est le cadre qu’on aurait dû surveillé plus étroitement. Alors que tout le monde le croyait en sécurité dans la salle du Conseil, un greffier de Ri’ola’kirk a remplacé le cadre par quelques planches enchantées pour que le subterfuge ne soit visible qu’une fois enlevé le drap recouvrant le cadre retiré, ce qui n’allait arriver qu’à mi-chemin de la cérémonie du Conseil.

Le greffier a apporté le vrai cadre dans un local adjacent, où il a été assassiné par un garde du corps de Nalos de Pumanath, qui a pris possession du cadre puis attendu le tout début de la réunion pour quitter les lieux, multipliant les fausses pistes.

Au moment où les membres du Conseil ont réalisé l’absence du cadre, tout le monde commença à s’accuser les une les autres de vouloir garder la magie du miroir pour eux, d’être de mèche avec les aboleths et plus encore. Par chance, le dukar Alak’Nael Landaal Cornwallis et ses amis, qui avaient aidé à récupérer deux des quatre fragments de verre, se trouvaient dans les tribunes.

À suivre…

Comments

Borris

I'm sorry, but we no longer support this web browser. Please upgrade your browser or install Chrome or Firefox to enjoy the full functionality of this site.