Aventures serosiennes

Le Casse

- Inspecteur Blum Bomb-Ray, commissaire adjoint des forces de police d’Erebos

13 Uktar 1395 DR
(24 Roamsong 1465 TS)

Enèsra Pluni a encore frappé. Elle nous avait encore prévenu à l’avance de son coup, mais on n’a rien pu y faire. Le morceau de miroir du professeur Threta a disparu, et impossible de dire si on le reverra un jour.

Le puits de lumière a été forcé, l’alarme désactivée, les gardiens mécaniques estropiés; tout pointe vers une infiltration simultanée sur plusieurs fronts. J’avais l’impression que Pluni agissait toujours seule mais, au fond, est-ce que je la connais vraiment? Elle pourrait bien avoir des complices.

Sauf que, à part elle, qu’est-ce qu’on a d’autre comme suspect? Il y a bien ces étrangers venus du fond de la mer et qui posaient beaucoup de questions sur le musée de l’Université dans les heures avant le vol mais, que je sache,. la lettre de Pluni est arrivée dans nos main avant même que les étrangers ne mettent les pieds en ville. Ça ne clique pas.

Tout indique que la voleuse a fui le musée par les égoûts, trouvant le moyen de retenir son souffle pendant deux coins de rue. Suivre les cours d’eau jusqu’à la falaise nous a bien conduit vers elle, et aussi au groupe d’étrangers dont je parlais plus haut. Sauf que, si c’était ses alliés, la relation a vite tourné au vinaigre parce qu’ils étaient en train de se batailler avec tout ce qu’ils avaient. Et puis, pour compliquer les choses, il y avait aussi deux taureaux enragés dans le combat.

Avant qu’on n’arrive assez proche pour intervenir, Pluni a fait une sortie de scène comme elle seule en a le secret, effectuant le saut de l’ange et disparaissant sans laisser de traces. Un des étrangers, un elfe marin, s’est jeté pour la rattraper, plongeant à travers le roc de la falaise (pas par dessus ou autour). Sauf que, au lieu de Pluni, il est remonté à la surface de l’eau avec un autre elfe marin ligoté. C’est à n’y rien comprendre et en plus l’autre elfe ne comprends même pas le commun.

Bref, on n’a ni voleuse ni miroir et un a l’air d’une grosse bande d’incompétents. Faute de cambrioleuse étoile, notre meilleur piste reste le groupe d’étrangers, mais on n’a rien contre eux. Leur histoire sent mauvais et je pourrais facilement faire jeter en tôle pour la moindre offense mais, que je sache, ils n’ont enfreint aucune loi. À part peut-être voies de fait, mais je doute qu’Enèsra Pluni revienne porter plainte contre eux. Et puis je ne peux pas me permettre de laisser sortir le mot que la police garde des gens prisonniers sans justification. On a déjà assez de mal à se faire respecter par la population comme ça.

L’interrogatoire n’ayant pas donné grand chose, j’ai été obligé de laisser filer les étrangers. Et l’autre elfe aussi. Que je sache, ils sont partis dans l’est, vers la Baie de Chessenta. Pas que ça m’aide vraiment de savoir ça. Tant que ce n’est pas en Akanûl, ce qu’ils font n’est plus de mes affaires.

Je jure que je t’aurai la prochaine fois, Enèsra Pluni.

Comments

Borris

I'm sorry, but we no longer support this web browser. Please upgrade your browser or install Chrome or Firefox to enjoy the full functionality of this site.